Fantasy NBA – JDE Winamax – Playoffs 2018 – Preview HOU / GSW

JDE Winamax - Fantasy NBA

Fin de la saison régulière NBA, place aux playoffs ! Bien évidemment le Jeu de l’entraineur Winamax sera au rendez-vous ! Avec la répétition des matchs et les matchups similaires, nous vous proposons des analyses détaillées de chaque confrontation. Bien entendu, il ne s’agit pas de faire des énièmes previews (disponibles sur la majorité des sites de NBA généralistes) mais de vous offrir des previews orientées fantasy NBA !

N’hésitez pas à consulter l’autre preview pour le match entre les Celtics et les Cavaliers :

 

C’est parti pour la preview entre les Rockets et les Warriors !

JDE Winamax - Fantasy NBA

Résultat confrontation saison régulière :

 2 – 1 pour HOU

17/10/2017 – HOU@GSW – 122-121

04/01/2018 – GSW@HOU – 124-114

20/01/2018 – GSW@HOU – 108-116

 

Moyenne points marqués HOU : 117,3

Moyenne points marqués GSW : 117,7

 

L’attaque de HOU face à la défense de GSW (saison régulière)

JDE Winamax - Fantasy NBA

L’attaque de GSW face à la défense de HOU (saison régulière)

JDE Winamax - Fantasy NBA

Top joueurs* par positions

* triés en fonction de leur moyenne de points fantasy sur les 5 derniers matchs

Meneurs

JDE Winamax - Fantasy NBA

Arrières

JDE Winamax - Fantasy NBA

Intérieurs

JDE Winamax - Fantasy NBA

L’analyse made by @LeFantasyste

Les Stats clés

En saison régulière les oppositions entre les 2 équipes ont abouti sur des matchs très offensifs, puisque la moyenne de points marqués est supérieure 117,5pts par équipe. Pas étonnant quand on sait que GSW fait partie du TOP 5 PACE et que les 2 équipes ont terminé avec le meilleur OFFrtg en saison régulière. Houston tente en moyenne 42 tirs à 3pts par match contre 29 pour GSW, mais les Warriors ont un taux de réussite supérieur (+2,9%). L’armada offensive est toujours impressionnante des 2 côtés. Ce qui change cette année pour Houston, c’est une progression dans le secteur défensif avec un DEFrtg diminué de 2,6% par rapport a 2016/2017. L’apport de Tucker, Mbah a Moute  et la science du placement de Paul et ses 1,7stl par match y sont pour quelques choses. Même Harden fait quelques efforts défensifs à l’occasion, ce qui n’est pas rien ! Si les Rockets veulent venir à bout des champions en titre, il leur faudra non seulement être en réussite à 3pts et aussi réussir à limiter la production offensive adverse… Lourde tâche. Surtout que le système MDA à ses limites. Vivre et mourir par les 3pts est une option en saison régulière, mais peut montrer ses limites en finale de conférence, notamment lorsque les défenses se resserrent et que les shoots sont moins faciles. C’est donc là que la différence pourrait se faire entre les 2 équipes, Steve Kerr peut s’adapter et proposer différents plan de jeu. Les playoffs et les séries sont un jeu d’échec où les ajustements permettent de faire la différence et à ce jeu là les Rockets ont une panoplie offensive moins riche et peine à trouver des solutions lorsque les tirs longues distances ne rentrent pas.

Les Rockets enfin lancés ?

Harden n’aura pas un matchup facile face à Thompson qui va passer sa série à lui rendre la vie la plus compliquée possible. Harden a bien entendu une des palettes offensive les plus riches de la NBA, mais le fait d’avoir un défenseur élite sur le dos lui enlève un peu de value à mes yeux sur cette série. Il ne sera pas à son avantage non plus sur les switchs défensifs vs KD ou Green. Et avec un prix supérieur à 30M$ il lui faudra des prestations XXL pour être valuable. Bien entendu, malgré ceci, le fade complète semble difficilement envisageable, tant les options sont peu nombreuses et sa capacité d’upside sans pareil.

Paul a eu le droit à son lot de raillerie sur le fait qu’il ne soit jamais allé en Finale de conférence. C’est désormais chose faite, et lorsque l’on voit sa série vs UTA et la façon dont il pris les choses en main, on se dit qu’il a du se nourrir de ses échecs passés. Ainsi, il devrait afficher une détermination exceptionnelle sur cette série. Tous les grands champions se sont construits dans la douleur, on va savoir de quel bois est fait Paul. Surtout que vs Curry, il aura un bien meilleur matchup qu’Harden sur cette série.

Capela réalise des playoffs de haute volée. Il a d’abord dominé KAT puis a enchainé avec Gobert. Maintenant, Green se présente à lui, soit 2 candidats très sérieux pour le titre de défenseur de l’année. Ses qualités physiques devraient lui permettre d’impacter cette série. L’effectif de GSW n’est pas taillé pour contenir des pivots dominants. Son entente avec CP3 et Harden fait des merveilles en attaque. En défense il possède une force de dissuasion efficace et tourne à 2,8blk/M sur cette campagne de playoffs.

Au-dela de ce big 3, Tucker est celui qui a apporté le plus de garanti au sein de l’effectif. Son prix est de 8M$ et il a joué plus de 30min/M durant ces plyaoffs. Il affiche ainsi plusieurs prestations entre 20 et 25pf. Reste ensuite Gordon et Ariza dont le temps de jeu est similaire. Ils devront assurer niveau adresse pour être intéressant, mais l’avantage penche clairement en faveur de Gordon. En effet, avec 11 tirs par match sur les 5 derniers sa capacité d’upside semble bien plus importante que celle d’Ariza (seulement 6 tirs par matchs sur les 5 derniers).

Pour résumer, nous avons donc en pick élite sur cette série Paul et Capela. Harden semble légèrement moins intéressant en raison de son prix. Nous avons ensuite Tucker et Gordon en pick value à tenter. Tout ce ci en attente bien sur d’éventuelles surprises ou ajustements sur la suite de la série.

Les Warriors fidèles au poste

Golden State a appris de ses erreurs passés et Kerr a géré la saison en bon père de famille si l’on peut dire. Il n’a pas usé et abusé de ses starters et les bienfaits de cette stratégie vont se faire ressentir précisément à ce moment de la saison. Cela tombe bien, c’est la que tout se joue, timing parfait pour donner la pleine mesure du talent de son équipe.

KD a répondu présent juste là, que ce soit sans, mais surtout avec Curry. Le retour de ce dernier face aux Pelicans n’a en rien diminué ses performances et c’est une bonne nouvelle pour nous en fantasy. KLay Thompson aura la lourde tâche de défendre sur Harden, il pourrait y laisser des plumes en attaque. Cependant, au vu de la défense d’Harden Klay pourrait très bien avoir quelques wild open shoot. De son coté, Curry revient de blessure et manque encore un poil de rythme et CP3 est un excellent défenseur. Ainsi, en ce début de série je place KD en option numéro 1, malgré son prix de presque 28M$.

Green réalise lui aussi des playoffs de haute volée. Il a d’ailleurs terminé la série vs NOP en triple double. L’homme à tout faire et l’âme de l’équipe va probablement montrer la voie aux siens. Son rôle pourrait même être déterminant sur cette série. En effet, Capela est un excellent rim protector, Green aura pour mission de le faire sortir de la raquette et limiter sa présence aux rebonds et aux contres. Plutôt une bonne nouvelle pour Green, excellent en tête de raquette pour orienter le jeu et nous rapporter des points fantasy faciles en passes désicives. Il aura aussi l’opportunité d’être productif en attaque, sachant qu’il sait aussi  se montrer adroit à 3pts. Capela sera plusieurs fois confronté a des choix difficiles, s’il décide de venir en aide sur les drives, il laissera Green seul.  S’il décide de garder son joueur, Curry et KD (par exemple) auront tout le loisir de jouer leur 1vs1 sans avoir Capela en second rideau. C’est toujours le même problème avec GSW, Kerr a beaucoup de cartes en mains et bien souvent il faut choisir son poison.

Parmi les autres joueurs intéressants sur cette série, nous retrouvons bien évidemment Iguodola qui a plusieurs fois terminé dans la lineup victorieuse du JDE, avec des matchs à 25/30pf pour seulement 13M$. Kerr devrait renouveler sa « lineup de la mort » composé de Curry, Klay, KD, Green et Iguodola. Le banc a peu eu sa chance contre NOP, et Looney est un des rares a être valuable, même s’il ne dépasse quasiment jamais les 20pf, mais à 3,1M$, cela est déjà énorme !

Pour les coups à tenter, pourquoi pas se tourner vers Livingston. Sa taille pourrait être un avantage et Kerr devrait peu faire jouer Cook. En effet, la défense de ce dernier pourrait être trop pénalisante face aux backcourt des Rockets, là où taille de Livingston est une option intéressante en lui ouvrant des missmatchs sur du post up.

Par ailleurs, si Green ou Looney venaient à être pénalisés pour des problèmes de fautes, Kerr devrait privilégier l’option McGee.  et se passer de Pachulia. Ce dernier n’ayant pas la mobilité requise pour défendre sur Capela.

Ainsi pour résumer, nous avons en élite pick, Durant et Green en ce début de série. Nul doute que Curry va très rapidement de joindre au duo dès qu’il aura un temps de jeu plus conséquent.  Thompson sera une option viable, même si tributaire de son adresse. En value pick nous avons donc Iguodola, en espérant que son prix n’augmente pas, et vienne ensuite Looney pour son prix et McGee selon coaching/déroulement du match.

GL à tous ! 🍀

Prends l'avantage
sur tes concurrents !

Abonne-toi à notre newsletter et reçoit nos articles en avant-première !

Merci pour ton inscription !

Ooops.. Erreur..

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire