Conseils gestion de bankroll – JDE Winamax

Gestion de Bankroll - Fantasy- DFS - Jde Winamax

Si vous souhaitez vous investir sérieusement en Daily Fantasy Sport, il est nécessaire d’aborder ce type de jeu avec une approche long terme. Ainsi et tout comme au poker, il est fortement conseillé de mette en place une stratégie de gestion de bankroll. Le but de ce type de stratégie est réduire vos chances de perdre l’intégralité de votre bankroll en définissant des règles de mises. En effet, même une joueur gagnant peut finir à zéro s’il n’applique pas de règles de gestion. Dans cet article, nous nous focaliserons sur le Jeu de l’Entraineur Winamax. Dans un premier temps, nous analyserons les spécificités des contests du Jeu de l’Entraîneur Winamax et leurs implications sur la gestion de bankroll. Nous verrons ensuite les différents paramètres à prendre en compte pour définir des règles de mises.

Les spécificités du Jeu de l’Entraineur (tournois)

Une répartition des gains « élitiste »

Sur le Jeu de l’Entraineur environ entre 12 et 15% des participants d’un tournoi sont payés chaque soir. La structure de paiement est donc très « élitiste » et permet ainsi de grosses dotations pour les premières places. Ainsi sur les contests à 2€ environ 17-18% de la dotation est allouée à la première place. Il est ainsi possible de multiplier sa mise par plus de 600 lorsque l’on atteint la première place !

Bien que ce type de tournoi permette de gagner très gros pour une petite mise, il est aussi relativement rare et compliqué d’atteindre les premières places. Avec ce type de format il est courant de ne rien gagner sur plusieurs tournois consécutifs avant de décrocher le gros lot.

Une forte variance

En fantasy, tout ne se passe pas toujours comme prévu. En effet, même si l’analyse permet de définir des tendances, de multiples choses peuvent se passer sans pour autant pouvoir être anticipées. Ainsi, il n’est pas possible d’anticiper la blessure ou l’expulsion d’un joueur, ni de prévoir le fait qu’un joueur sera très adroit ou maladroit dans un match donné.

Il y aura donc des soirs où tout fonctionnera à merveille. Vos joueurs à faible coup seront très productifs, le joueur que vous aurez décidé de ne pas jouer réalisera un de ses pires matchs et vos « gros » joueurs réaliseront un de leurs meilleures prestations de la saison. Lors de ces soirs vous atteindrez très certainement de jolie places payées et réaliserez un bon bénéfice. A l’inverse, il y aura des soirs où rien n’ira et où tout semblera se retourner contre vous… Lors de ces soirées, vous perdrez de l’argent.

C’est ce qu’on appelle la variance. Si vous voulez réussir en fantasy et au Jeu de l’Entraineur, il vous faudra accepter cette  variance et d’adopter une vision long terme. Il est impossible d’être un joueur gagnant à chaque tournoi. L’objectif est de toujours faire les meilleurs choix, indépendamment de la chance ou de la malchance, afin d’être un joueur gagnant sur le long terme.

Les conséquences sur la bankroll

Voici l’exemple de l’évolution des gains d’un joueur gagnant sur le JDE :

JDE Winamax - Fantasy NBA - Jeu de l'entraineur

 

Ce joueur affiche un bénéfice de 606€ sur le JDE NBA depuis le début de la saison. Malgré le fait que ce joueur soit gagnant, on voit bien qu’il y a de longues périodes sans gains. Ainsi, on voit ici une perte d’environ 1000€ entre le point haut de fin décembre et et mi-février. Ces variations sont normales et ne doivent, pas nécessairement, vous faire douter de vos qualités d’analyses.

Il est cependant important de gérer ses mises afin de pouvoir encaisser ses périodes et ne pas finir « broke » (= avec une bankroll de 0 et donc dans l’incapacité de continuer à jouer).

Stratégie de gestion de bankroll

Le critère de Kelly

Le format du Jeu de l’Entraineur, appelé tournoi (GPP aux USA) ressemble fortement aux tournois de poker (MTT). On peut donc utiliser quelques article disponibles sur le sujet. Et notamment cet article sur l’utilisation du critère de Kelly.

Le Critère de Kelly a été inventé en 1956. Il s’agit d’une une formule permettant de calculer le pourcentage de votre bankroll que pouvez vous miser sans risquer de perdre l’intégralité de cette bankroll.

Voici la formule adaptée au poker et que nous utiliserons dans notre cas:

f* = ROI * ITM% / (ROI + 1 – ITM%)

ROI = retour sur l’investissement. Se calcule en divisant les bénéfices net par les montants misés

ITM% = Pourcentage de fois où vos équipes vous rapportent de l’argent (in the money).

Calcul avec un ROI de 10 et ITM de 15%

En utilisant cette formule, on voit qu’un joueur ayant un ROI de 10% et étant ITM dans 15% des cas peut jouer au maximum 8,5% de sa bankroll. Dans le cas d’une bankroll de 100€, cela représente donc un maximum de 4 équipes sur les tournois 2€.

Vous pouvez bien évidemment adapter ces mises en fonction de l’estimation de votre ROI et de votre pourcentage d’ITM.

De manière générale, nous vous déconseillons très fortement de miser plus de 10% de votre bankroll sur le JDE Winamax.

A noter: ces 10% correspondent au montant maximal regroupant tous les buy-in. Ainsi, si vous jouez sur le 2€, 10€ et 50€, il faut prendre en compte la somme des mises. C’est cette somme qui ne doit pas dépasser les 10%.

Estimation de son ROI et ITM%

Il est très difficile d’estimer son ROI et son ITM% sur le Jeu de l’Entraineur. En effet, il faut avoir un joué un grand nombre de tournois avant d’avoir un échantillon significatif.

Cependant pour vous aider dans l’estimation de ces paramètres voici un tableau affichant le ROI et ITM% des joueurs gagnants misant le plus sur le JDE et ayant donc un échantillon relativement important.

JoueurROIITM%
Joueur 126,00%17,20%
Joueur 230,01%16,46%
Joueur 358,70%17,39%
Joueur 438,30%19,59%
Joueur 52,70%16,63%
Joueur 62,20%15,14%
Joueur 794,90%25,32%
Joueur 810,82%12,67%
Joueur 976,77%11,09%
Joueur 1016,20%16,34%
Joueur 1125,19%14,34%
Joueur 12106,11%17,91%
Joueur 1314,90%15,75%
Joueur 1434,87%16,60%
Joueur 1518,73%12,36%
Joueur 1627,90%15,97%
Joueur 178,49%14,34%
Joueur 1854,32%14,45%
Joueur 1912,65%16,62%
Joueur 2020,40%15,02%

Réduire la variance

Au poker, chaque tournois dans lequel vous entrez est indépendant. Cependant ce n’est pas le cas lorsque vous créez des différentes équipes sur un même contest JDE. En effet, imaginons qu’un joueur que vous avez dans une équipe ne soit pas performant pour un contest donné. Si ce joueur n’est pas présent dans votre deuxième équipe, cela augmentera légèrement vos probabilités de gains avec l’équipe 2.

Ainsi, une façon de réduire la variance est de diversifier ses équipes. Mieux faire 2 équipes avec 3 joueurs différents qu’un 1 seul joueur différent.

Attnetion, cela ne vous permettra pas de gagner plus. Cependant cela vous permettra de placer plus régulièrement des équipes dans les places payées. Réduisant ainsi les périodes de down.

 

Synthèse

  • La variance est très présente en fantasy et sur le JDE Winamax.
  • Il faut gérer ses mises afin de pouvoir encaisser les périodes sans gains.
  • La formule de Kelly permet de nous donner une indication du montant maximum des mises.
  • Ne jamais miser plus de 10% de sa bankroll sur un contest. Ne pas hésiter à être plus conservateur (entre 3 et 8%).
  • Diversifier ses équipes permet de réduire la variance.

 

Nous espérons que cet article vous aura plu et qu’il vous aidera à gérer au mieux votre bankroll sur le Jeu de l’Entraineur Winamax ! N’hésitez pas à commenter et à nous laissez vos avis !

Prends l'avantage
sur tes concurrents !

Abonne-toi à notre newsletter et reçoit nos articles en avant-première !

Merci pour ton inscription !

Ooops.. Erreur..

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire